green

musicBlog & plus encore

chronique

Trent Reznor

DR
Brut
avr 13 2007

La légende veut que Bob Dylan ait proféré deux conseils au groupe U2 à leurs débuts. Le premier, soi-disant lors de leur première rencontre, était qu’ils devaient explorer leurs racines. Pour notre Zimmerhomme, ça voulait dire l’Irlande, la celtitude etc. Les gars de Dublin ne l’entendaient pas de cette oreille. Pour eux, leurs racines c’était le pays dont ils rêvaient et ce pays s’appelait les ‘USA’. Ce qui a donné l’album The Joshua Tree, qui pendant longtemps est resté leur meilleure vente d’album. Le second secret, né sûrement de l’expérience personnelle de l’oncle Bob, était que l’on reconnaît son propre succès lorsque d’autres musiciens commencent à faire des reprises de ses morceaux. [Maintenant je sais quoi penser de la version de Where the Streets Have No Name par The Pet Shop Boys…]

Cette idée de reprises comme consécration [même si l’anecdote à propos de Dylan est probablement apocryphe] m’avait frappé, il y a déjà un moment, en écoutant les albums de reprises effectuées par Johnny Cash, peu avant sa mort, enregistrés sous le contrôle de Rick Rubin. Et particulièrement à l’écoute de Hurt, chanson écrite à l’origine par Trent Reznor. Il faut l’avouer, je n’avais jamais considéré Trent Reznor comme un ‘songwriter’. Pour moi, et pour beaucoup d’autres je pense, les morceaux de Nine Inch Nails relevaient plus d’une expérience totale, et les paroles prenaient souvent place comme un autre instrument dans l’ensemble. La version ‘dépouillée’ de Hurt interprétée par Cash mettait à nu la chanson sous-jacente.

Après ses débuts très estimés, les critiques ont rapidement pris à partie Trent Reznor parce qu’il persistait avec son mélange industrio-électro-rythmique d’angst adolescent. Ils remarquaient qu’à 30, puis à 40 ans, le musicien tirait un peu sur la corde. C’est à la fois vrai et méchant. Certes, on ne s’attend pas à ce qu’un musicien se renouvelle complètement à chaque album, et Reznor travaille clairement à l’intérieur d’un cadre, assez goth dans l’esprit, et qui convient à sa musique et à ses paroles [sans qu’il soit lui-même forcément ‘goth’]. À la limite, on peut dire la même chose de quelqu’un comme Robert Smith qui s’approche des cinquante balais avec toujours le rouge à lèvres de travers. Non, the Cure ne se renouvelle pas. Mais c’est justement pour ça que je continue de les écouter, les suivre, et de bien les aimer.

Une parenthèse. Le but que je me suis donné avec green est de faire un blog de découvertes musicales respectueux des musiciens. Ce qui fait que j’indique rarement des liens vers des morceaux d’origine ‘douteuse’, et jamais vers des morceaux simplement rippés d’un CD et mis à disposition par le premier venu. Or, aujourd’hui, je vais vous donner des liens vers des morceaux d’une provenance douteuse, mais qui sont, hélas, introuvables ailleurs. Et ces morceaux parlent justement des qualités de ‘songwriter’ de Trent Reznor

Mais avant de revenir à Trent Reznor, un peu d’histoire: depuis 1986 Neil Young [aidé par sa femme] organise des concerts au bénéfice de The Bridge School. Il s’agit d’une école en Californie qui cherche à venir en aide aux enfants handicapés mentalement ou physiquement. Il est vrai aussi que Neil Young est l’un des fondateurs de cette école, et que ses trois enfants souffrent de différents handicaps. Les concerts sont à la fois une manière de sensibiliser le public, et une manière de rassembler des fonds. La liste des musiciens ayant accepté de venir jouer depuis les débuts est assez impressionnante. L’autre particularité de ces concerts est que les musiciens jouent d’instruments acoustiques, même s’il y a des exceptions.

Octobre dernier, j’ai entendu un enregistrement réalisé lors de la prestation de l’édition de 2006, et joué par Trent Reznor. En acoustique. Avec un quatuor à cordes. Et ça m’a complètement bluffé. Je n’en ai pas parlé ici sur le coup car, il est de tradition qu’après le concert un disque des meilleurs moments soit mis en vente. Or, quand ce disque est finalement sorti à la fin de l’année dernière, il n’y avait pas trace des morceaux de Trent Reznor.

Je me trouvais devant un dilemme. Je pouvais effectivement en parler, mais ça perdait son sens si personne ne pouvait écouter les morceaux. Donc, j’ai pris la décision de vous indiquer le lien afin que vous aussi vous puissiez découvrir et partager ces morceaux. Et je pense qu’il est d’actualité, au moment de la sortie du nouvel opus de NIN, de jeter un autre regard sur le travail de Trent Reznor, en dehors de son habillage [son, instruments, studio] habituel.

Commentaires

Des commentaires attendent l’accord de l’èditeur.

parler Laissez un commentaire

Pensez à rester dans le sujet. La maison se réserve le droit d’accompagner les impoli[e]s jusqu’à la sortie...

Green ne garde aucune information concernant les visiteurs de ce site.

brèves

2 novembre, 2007

NASA - DR
Le Son de Saturne

La NASA publie des sons étonnants, des enregistrements sonores en provenance de la sonde Cassini-Huygens autour de la planète Saturne et ses lunes… À sampler d’urgence…

1 novembre, 2007

DR
iTunes / Single de la Semaine

Il y a très longtemps — le 13 septembre 2004 pour être exact — j’avais bloggé Flashlight Sessions de Gravenhurst / Nik Talbot. Avec quelques commentateurs nous étions même partis dans un délire sur un label Nick Drake de la Semaine à créer. Le temps passe, les polémiques s’amenuisent, les disques restent, les bons musiciens avancent, les chiens aboient, et tout est normal dans ce bas monde.

Alors, quelle ne fut pas ma surprise de trouver le morceau Saints tiré du dernier album de Gravenhurst The Western Lands en tant que Single de la Semaine cette semaine chez iTunes ! À télécharger d’urgence, si ce n’est pas déjà fait…

25 octobre, 2007

DR
iTunes / Single de la Semaine

Cette semaine un morceau qui tranche avec la banalité des choix récents chez les iTunesiens et iTunesiennes… Northern Girls d’un trio britannique appelé Belleruche. Un electro hiphop jazzy, scratchy et assez cool [comme une sorte de Cocorosie trop sage, mais qui ne me déplairait pas d’entendre au réveil sur TSF — eh oui, c’est la station programmée sur le radio-reveil matin chez les Green]. L’ensemble de l’album, Turntable Soul Music est en écoute en streaming sur le site de leur label, Tru Thoughts. Téléchargement du morceau gratuit jusqu’au lundi 29.

21 octobre, 2007

(c) der_dennis

Depuis mercredi dernier j’ai une crève carabinée. Non seulement j’ai de la fièvre et je suis totalement épuisé, mais j’ai aussi épuisé [pour le moment] les articles et brèves en attente. Normalement ce genre de cochonnerie dure 7 jours. Retour à la normale dans quelques jours… // image par der_dennis trouvée sur flickr

21 octobre, 2007

DR
Red Collar

Débordant d’une énergie juvénile, ça ne renouvelle pas le genre, mais c’est un rock’n’roll punky et honnête. Red Collar groupe de North Carolina qui attendait dans ma boîte à lettres… Si ça vous plaît, un EP est en vente sur leur site, ainsi que la plupart des boutiques numériques, comme iTunes.

21 octobre, 2007

DR

Nos amis de MonsterK7 m’écrivent: Les 200 exemplaires de la K7 “Une ode au toy piano” sont écoulés. Merci encore à tous ceux qui nous ont apporté leur soutien, notamment ceux qui ont acquis cette K7 alors qu’ils ne possèdent plus de lecteur K7! Pour donner une seconde vie à cette compilation, nous avons décidé de la mettre en libre téléchargement sur le site de MonsterK7 (rubrique “K7 et artistes”). Nous en parlions ici.

19 octobre, 2007

(c)marina~
Wait a minute, Mr Postman...

Si vous m’avez écrit pendant l’été, sachez que j’ai presque 150 mails ‘non-lus’ sur le compte green, et une pile de disques et autres choses toujours dans leurs paquets, et toujours en attente d’ouverture sur une table, ici dans le quartier général greenesque. Donc, ce weekend, je commence à regarder tout cela, pour en parler la semaine prochaine. Si vous m’avez envoyé quelque chose et que je n’en ai pas encore parlé… maintenant vous savez pourquoi. Si vous n’avez rien envoyé, alors c’est peut-être le moment, d’autant plus que c’est mon anniversaire dans une semaine [et un jour, pour être exact]. // image par marina~, trouvé sur flickr

17 octobre, 2007

DR
Ruby Lament

Un son rock électro qui rappelle furieusement les années 80, sans être revival, voici Ruby Lament, à écouter, à télécharger, à découvrir quoi… // via subtraction.com

à propos

green :: depuis août 2004, de la musique à découvrir et à télécharger... gratuitement et légalement.

green s’intéresse principalement à l’indie pop/rock anglo-saxonne : power-pop, goth, punk, shoegazer, folk, alt-country, emo, nordic, darkwave, electro, ambiant, new-wave, industrial, trip-hop, noisy, alt-everything, low-fi...

green ne fournit que des liens vers des sites légaux — sites des artistes et des labels — si vous constatez un problème avec un lien, n’hésitez pas à me le signaler.

et, surtout, n’oubliez pas que les musiciens vous adorent quand vous achetez leur musique.


aidez green

suivez ce lien et utilisez vos achats chez amazon.fr pour soutenir green

vous pouvez contactez ici, vous pouvez aussi envoyez un CD, un lien, même des t-shirts [noir de préférence, et taille XL au moins, merci]


extras

pourquoi firefox
Vu dans Firefox, green est plus beau


RSS

rss / complet abonnez-vous au fil de green.
Informations sur ce fil...
Merci à feedburner.


amis, cat pack & autres liens

musicBlogs frenchies
ortf chez garrincha
rockomondo le rock ailleurs en europe
so the wind... beau
sanguine podcast je suis abonné
this women coil la musique au féminin
la case de l’affreux thom blues soul
interprétations diverses
indie-boy traqueur
sourde oreille blog canadien
blog pop un nouveau
songs to the sirens le blog de Another Record. bien
la blogothèque quoi dire, la blogo c’est la blogo
checklist boum tadada boum
le blog de glob reprises et covers
nouvelles indie interviews, interviews, interviews
docteur blues du blues, du blues, du blues...
teppaz le retour de dom' avec la musique autrement
sound & vision
les concerts à emporter dans la poche
les dormeurs
blog this way rock
podaufeu thierry, tu te reveilles ?
requiescat
David F Present la référence
zik
Another Record net label français
Herzfeld collectif strasbourgeois
amis
oliel photo photolicious
ecrivains.org n’est plus un mp3Blog, mais vaut toujours le détour.
Design & Typo le blog de Peter Gabor
et merci à Pivot le CMS qui propulse ce site
biz
mogWerks.com & mogWerks.net

commentaires récents

Hannah Fury
dysto · son univers est vraiment sympathique, mais ses albums restent introuv…

En avant !
Lizki · Moi aussi j'ai mis l'initiative de Saul sur ma page Myspace !

Le Son de Saturne…
Jipes · Très intéressant en effet le vent saturnien est assez fascinant !

iTunes / Single d…
Jeremie · Pour TSF le matin moi je me rendors donc... je mets France Inter avec…

MonsterK7 ‘Une od…
Anne · Merci l'ami!

Mes meilleurs sec…
Jipes · Je suis revenu depuis ton secret 4/5 au premier et je découvre avec b…

iTunes Plus, pour…
zb · Je confirme. (9.99 l'album et 0.99 le morceau). on trouve en itunes p…

Au pays des jouet…
Jipes · Merci pour ce billet j'ai découvert de jolies choses en effet et l'ac…

Angil
We Are Unique Rec… · Bonjour Merci pour ces jolis commentaires sur notre artiste. Nous vou…

Du commerce équit…
Arnaud · Tu confonds ethique et equitable cher blogueur... ce label que je con…

Monster K7 - mix …
MonsterK7 · Merci beaucoup m'sieu Green! Les Monstrueux

Du commerce équit…
Tiph · Les informations sont présentes sur le site : www.reshape-music.com/…



Haut de la page Haut de la page

Envoyer à un ami

envoyez cette information à un ami

Cet outil sert à envoyer à un tiers un courrier électronique contenant un lien vers la page que vous êtes en train de consulter sur notre site. Vous recevrez automatiquement une copie de cet envoi.

Les champs signalés par un astérisque doivent être obligatoirement renseignés.

Veuillez noter que green ne garde aucune trace des envois qui utilisent notre système.