green

musicBlog & plus encore

chronique

Marianne Faithfull

Viens le soir
avr 7 2005

Comment c’est de survivre ? Ou est-ce que la réflexion est sans objet en l’absence de ceux qui n’ont pas survécu, qui sont tombés en cours de route.

Dans les années soixante en Grande-Bretagne, il y avait un examen scolaire qui devait déterminer, en quelque sorte, votre avenir. À l’origine il s’agissait de déceler les aptitudes des élèves afin de choisir la suite la plus appropriée à donner à leurs études : si vos résultats indiquaient telle ou telle chose, vous étiez aiguillé vers une préparation pour un métier manuel, et sur l’école correspondante. Si vos résultats montraient d’autres aptitudes, vous étiez dirigé sur une école d’une autre genre, pour être formé là à des professions intellectuelles. Mais pour les parents, et donc les enfants, tout était couché en termes de réussite ou d’échec. Et les aptitudes intellectuelles avaient la cote.

C’est ainsi qu’à l’âge de onze ans je me suis trouvé obligé de fréquenter une école distante d’une trentaine de kilomètres, accompagné de certains des mes camarades de classe. Pendant que d’autres se retrouvaient dans un autre établissement qui, curieusement, se trouvait au bout de la rue où j’habitais. J’avais ‘réussi’.

C’était un monde mystérieux qui nous accueillit, sombre, et fossilisé dans ses traditions, au vocabulaire forgé à travers les siècles qui avaient rendu lisses et concaves les pierres de l’école pour avoir vu passer quatre cents ans d’écoliers. Et tous les jours nous devions prendre deux bus [avec une correspondance entre les deux] pour arriver à temps à l’école et l’assemblée du matin.

Les élèves des années supérieures avaient pour consigne de nous surveiller et de nous encadrer pas seulement à l’intérieur des murs vénérables de l’institution, mais aussi lors de nos trajets à l’aller comme au retour. Les abus de pouvoir étaient fréquents. Non seulement les autres étaient plus grands et plus forts que nous, mais tout le système d’autorité et la hiérarchie de l’école [sans parler de notre ignorance en la matière] jouaient en leur faveur.

Robbie était grand et baraqué. Un corps de joueur de foot ou de rugby, ce qu’en fait, il était. Le genre d’activités que l’école encourageait, généralement sur les terrains alentour tous les après-midi, mais aussi [involontairement] dans les couloirs sonores et interminables entre les salles de classe. Mais contrairement à la plupart des grands, il n’abusait pas de sa force, ni de sa position. Certes, dans le bus il sommait le voisin de donner un coup sec au garçon d’à-côté qui déconnait ou chahutait, mais c’était l’exception, pas la règle. Il nous connaissait, et jouait de nous comme d’un instrument—Donald, raconte-nous une blague, disait-il à un gars qui savait imiter Donald Duck, d’où son surnom. Machin, vas-y ! il interpellait là un autre qui imitait le communicateur de Capitaine Kirk du feuilleton Star Trek. Puis, il nous organisait par sections pour chanter en chœur, des rondes, des pubs de la télé, des chansons gaillardes, ou des comptines. Et, de bon cœur, on participait. On chantait, on sifflait, on murmurait en l’absence de paroles. C’était généralement bon enfant.

Quelques années plus tard nous n’étions plus les bleus des débuts, sans pour autant posséder [ou chercher à posséder] l’autorité pour surveiller les nouveaux. Lors des trajets en bus, on restait à l’écart, bavardant entre nous pendant que Robbie organisait, intimidait, cajolait les petits pour qu’ils chantonnent et restent sages dans le bus. Mais un matin—Robbie était manifestement absent – un voisin m’informa qu’il avait été hospitalisé. Un méchant coup lors d’un match de foot lui avait ouvert la jambe. Une semaine plus tard, il était mort.

Ce n’était pas la première mort dont je me souviens—ça devait être mon arrière grand-mère : mais le seul souvenir que j’en garde sont les vêtements raides et rêches, des habits du dimanche, qu’on devait porter pour lui rendre visite à l’hôpital. Sauf que, étant très jeunes, ma sœur et moi n’avions pas le droit d’entrer dans ces salles qui empestaient l’éther et le désinfectant. Nous attendions donc les adultes dehors, dans le froid, en faisant un concours pour voir combien de doigts chacun arrivait à se fourrer dans la bouche. La mort de Robbie était la première qui me touchait au quotidien, par son injustice, par sa proximité. La mort de quelqu’un que j’avais côtoyé, fréquenté. Quelqu’un avec qui j’avais échangé des paroles, eu des disputes, ou des accords. La preuve, presque quarante ans après, cette mort, cette personne, cette présence et ce souvenir, m’accompagnent toujours.

Par la suite il y en a eu d’autres : des proches, moins proches, de la famille, des presqu’inconnus. Maladie, accident, des morts dites naturelles, SIDA… Comment on y fait face dépend de chacun, mais nos morts continuent de nous accompagner : Robbie est toujours là après tout ce temps.

Marianne Faithful est ce qu’on appelle une survivante. Généralement cela veut dire qu’il y a un grand nombre de morts qui marchent à ses côtés. Dans son cas, des morts célèbres. Mais elle est toujours là, et on entend les chuchotements et les soupirs dans les marges de ses chansons. Et l’esprit de Polly Harvey—toujours très vivante, elle - dans ce morceau tiré du récent disque de Marianne Faithful chez ANTI, Before The Poison, Avant le poison.

Commentaires

Des commentaires attendent l’accord de l’èditeur.

parler Laissez un commentaire

Pensez à rester dans le sujet. La maison se réserve le droit d’accompagner les impoli[e]s jusqu’à la sortie...

Green ne garde aucune information concernant les visiteurs de ce site.

brèves

2 novembre, 2007

NASA - DR
Le Son de Saturne

La NASA publie des sons étonnants, des enregistrements sonores en provenance de la sonde Cassini-Huygens autour de la planète Saturne et ses lunes… À sampler d’urgence…

1 novembre, 2007

DR
iTunes / Single de la Semaine

Il y a très longtemps — le 13 septembre 2004 pour être exact — j’avais bloggé Flashlight Sessions de Gravenhurst / Nik Talbot. Avec quelques commentateurs nous étions même partis dans un délire sur un label Nick Drake de la Semaine à créer. Le temps passe, les polémiques s’amenuisent, les disques restent, les bons musiciens avancent, les chiens aboient, et tout est normal dans ce bas monde.

Alors, quelle ne fut pas ma surprise de trouver le morceau Saints tiré du dernier album de Gravenhurst The Western Lands en tant que Single de la Semaine cette semaine chez iTunes ! À télécharger d’urgence, si ce n’est pas déjà fait…

25 octobre, 2007

DR
iTunes / Single de la Semaine

Cette semaine un morceau qui tranche avec la banalité des choix récents chez les iTunesiens et iTunesiennes… Northern Girls d’un trio britannique appelé Belleruche. Un electro hiphop jazzy, scratchy et assez cool [comme une sorte de Cocorosie trop sage, mais qui ne me déplairait pas d’entendre au réveil sur TSF — eh oui, c’est la station programmée sur le radio-reveil matin chez les Green]. L’ensemble de l’album, Turntable Soul Music est en écoute en streaming sur le site de leur label, Tru Thoughts. Téléchargement du morceau gratuit jusqu’au lundi 29.

21 octobre, 2007

(c) der_dennis

Depuis mercredi dernier j’ai une crève carabinée. Non seulement j’ai de la fièvre et je suis totalement épuisé, mais j’ai aussi épuisé [pour le moment] les articles et brèves en attente. Normalement ce genre de cochonnerie dure 7 jours. Retour à la normale dans quelques jours… // image par der_dennis trouvée sur flickr

21 octobre, 2007

DR
Red Collar

Débordant d’une énergie juvénile, ça ne renouvelle pas le genre, mais c’est un rock’n’roll punky et honnête. Red Collar groupe de North Carolina qui attendait dans ma boîte à lettres… Si ça vous plaît, un EP est en vente sur leur site, ainsi que la plupart des boutiques numériques, comme iTunes.

21 octobre, 2007

DR

Nos amis de MonsterK7 m’écrivent: Les 200 exemplaires de la K7 “Une ode au toy piano” sont écoulés. Merci encore à tous ceux qui nous ont apporté leur soutien, notamment ceux qui ont acquis cette K7 alors qu’ils ne possèdent plus de lecteur K7! Pour donner une seconde vie à cette compilation, nous avons décidé de la mettre en libre téléchargement sur le site de MonsterK7 (rubrique “K7 et artistes”). Nous en parlions ici.

19 octobre, 2007

(c)marina~
Wait a minute, Mr Postman...

Si vous m’avez écrit pendant l’été, sachez que j’ai presque 150 mails ‘non-lus’ sur le compte green, et une pile de disques et autres choses toujours dans leurs paquets, et toujours en attente d’ouverture sur une table, ici dans le quartier général greenesque. Donc, ce weekend, je commence à regarder tout cela, pour en parler la semaine prochaine. Si vous m’avez envoyé quelque chose et que je n’en ai pas encore parlé… maintenant vous savez pourquoi. Si vous n’avez rien envoyé, alors c’est peut-être le moment, d’autant plus que c’est mon anniversaire dans une semaine [et un jour, pour être exact]. // image par marina~, trouvé sur flickr

17 octobre, 2007

DR
Ruby Lament

Un son rock électro qui rappelle furieusement les années 80, sans être revival, voici Ruby Lament, à écouter, à télécharger, à découvrir quoi… // via subtraction.com

à propos

green :: depuis août 2004, de la musique à découvrir et à télécharger... gratuitement et légalement.

green s’intéresse principalement à l’indie pop/rock anglo-saxonne : power-pop, goth, punk, shoegazer, folk, alt-country, emo, nordic, darkwave, electro, ambiant, new-wave, industrial, trip-hop, noisy, alt-everything, low-fi...

green ne fournit que des liens vers des sites légaux — sites des artistes et des labels — si vous constatez un problème avec un lien, n’hésitez pas à me le signaler.

et, surtout, n’oubliez pas que les musiciens vous adorent quand vous achetez leur musique.


aidez green

suivez ce lien et utilisez vos achats chez amazon.fr pour soutenir green

vous pouvez contactez ici, vous pouvez aussi envoyez un CD, un lien, même des t-shirts [noir de préférence, et taille XL au moins, merci]


extras

pourquoi firefox
Vu dans Firefox, green est plus beau


RSS

rss / complet abonnez-vous au fil de green.
Informations sur ce fil...
Merci à feedburner.


amis, cat pack & autres liens

musicBlogs frenchies
ortf chez garrincha
rockomondo le rock ailleurs en europe
so the wind... beau
sanguine podcast je suis abonné
this women coil la musique au féminin
la case de l’affreux thom blues soul
interprétations diverses
indie-boy traqueur
sourde oreille blog canadien
blog pop un nouveau
songs to the sirens le blog de Another Record. bien
la blogothèque quoi dire, la blogo c’est la blogo
checklist boum tadada boum
le blog de glob reprises et covers
nouvelles indie interviews, interviews, interviews
docteur blues du blues, du blues, du blues...
teppaz le retour de dom' avec la musique autrement
sound & vision
les concerts à emporter dans la poche
les dormeurs
blog this way rock
podaufeu thierry, tu te reveilles ?
requiescat
David F Present la référence
zik
Another Record net label français
Herzfeld collectif strasbourgeois
amis
oliel photo photolicious
ecrivains.org n’est plus un mp3Blog, mais vaut toujours le détour.
Design & Typo le blog de Peter Gabor
et merci à Pivot le CMS qui propulse ce site
biz
mogWerks.com & mogWerks.net

commentaires récents

Hannah Fury
dysto · son univers est vraiment sympathique, mais ses albums restent introuv…

En avant !
Lizki · Moi aussi j'ai mis l'initiative de Saul sur ma page Myspace !

Le Son de Saturne…
Jipes · Très intéressant en effet le vent saturnien est assez fascinant !

iTunes / Single d…
Jeremie · Pour TSF le matin moi je me rendors donc... je mets France Inter avec…

MonsterK7 ‘Une od…
Anne · Merci l'ami!

Mes meilleurs sec…
Jipes · Je suis revenu depuis ton secret 4/5 au premier et je découvre avec b…

iTunes Plus, pour…
zb · Je confirme. (9.99 l'album et 0.99 le morceau). on trouve en itunes p…

Au pays des jouet…
Jipes · Merci pour ce billet j'ai découvert de jolies choses en effet et l'ac…

Angil
We Are Unique Rec… · Bonjour Merci pour ces jolis commentaires sur notre artiste. Nous vou…

Du commerce équit…
Arnaud · Tu confonds ethique et equitable cher blogueur... ce label que je con…

Monster K7 - mix …
MonsterK7 · Merci beaucoup m'sieu Green! Les Monstrueux

Du commerce équit…
Tiph · Les informations sont présentes sur le site : www.reshape-music.com/…



Haut de la page Haut de la page

Envoyer à un ami

envoyez cette information à un ami

Cet outil sert à envoyer à un tiers un courrier électronique contenant un lien vers la page que vous êtes en train de consulter sur notre site. Vous recevrez automatiquement une copie de cet envoi.

Les champs signalés par un astérisque doivent être obligatoirement renseignés.

Veuillez noter que green ne garde aucune trace des envois qui utilisent notre système.